Crowdfunding Morocco Federation CMF


CMF

Crowdfunding Morocco Federation

Le financement collaboratif est un nouveau mode de financement de projets par le public. Il permet de récolter des fonds auprès d’un large public en vue de financer un projet. Le financement collaboratif est l’expression du soutien du public dans une initiative de proximité, d’un projet de valeurs. Il se décline sous la forme de Don, de Prêt ou d’Equity et est réalisé par l’intermédiaire d’une plateforme en ligne

Un groupe de travail issu de la place s’est constitué en 2014 pour réfléchir à la mise en oeuvre d’un cadre institutionnel favorable au développement du crowdfunding afin notamment de soutenir l’émergence de l’éco système startup marocain. Soutenu par l’US Embassy, en mars 2016 eu lieu la première conférence sur le crowdfunding au Maroc à Rabat, sous le haut patronage du Ministère de l’Economie et des Finances du Maroc. En 2017 l’association s’est constituée pour renforcer son action en collaboration avec le Ministère de l’Economie et des Finances et développer la pratique du crowdfunding au Maroc et en Afrique.

Mission:

La mission de la Fédération est de créer et développer l’industrie du financement collaboratif au Maroc et en Afrique. La Fédération se fixe pour objectifs principaux :

1. Informer les citoyens, les entrepreneurs, les acteurs économiques et politiques sur le financement collaboratif ;

2. Accompagner le développement des premières plates-formes de financement collaboratif ;

3. Promouvoir et démocratiser le financement collaboratif sous ses différentes formes (prise de participation, prêt, récompense ou don) auprès des opérateurs du secteur ;

4. Soutenir et promouvoir les intérêts des acteurs (investisseurs, entrepreneurs, Etat, etc.) de l’écosystème du financement collaboratif ;

5. Contribuer à la définition, promouvoir et faire valoir les bonnes pratiques, et normes éthiques les plus élevées en relation avec l’industrie du financement collaboratif ;

6. Etre force de proposition auprès des autorités de régulation ;

7. Attribuer un label de confiance aux opérateurs ;

8. Etre une courroie de transmission entre les autorités de régulation et les opérateurs ;

9. Veiller au respect des règles de la Fédération telles que définies dans le Règlement Intérieur.

La Fédération s’interdit d’intervenir dans un but ou selon des critères religieux, politiques ou raciaux.